Le Texas Hold’em

Le poker est un jeu qui a clairement explosé ces dernières années. En effet, après que le jeu soit arrivé en force sur Internet dans les années 2000, les nouveaux joueurs sont apparus en masse. C’est pourquoi aujourd’hui, vous comptez plusieurs millions de joueurs de poker à travers le monde dont la plupart n’ont jamais mis un pied dans un casino, mais seulement dans sur un site spécialisé. Si vous aussi vous avez envie de prendre part à la frénésie poker, nous allons vous expliquer les règles de la variante la plus pratiqué en ligne : le Texas Hold’em poker.

Le but du jeu

Le but du jeu dans cette variante est simple : vous allez recevoir deux cartes qui vous sont propres et privées, cela veut dire que vous êtes les seuls à pouvoir les observer. Ensuite, sur la table, tout au long de la partie, vous aurez 5 cartes découvertes, communes à tous les joueurs qui vont être mises au milieu de la table. Votre objectif est de réaliser une combinaison de 5 cartes qui sera plus forte que celle de vos adversaires. On parle d’une main supérieure, tout simplement.

Lorsque vous jouez au poker Texas Hold’em, il faut réfléchir à deux choses très importantes : ce que vous vous pouvez construire, mais aussi ce que vos adversaires peuvent construire. Ce n’est pas parce que vous avez une combinaison intéressante qu’il faut absolument aller jusqu’à la fin de la manche, car les statistiques peuvent être en faveur de vos adversaires.

Les phases de jeu

Durant la partie, vous allez avoir plusieurs phases de jeu à respecter, nous allons vous les décrire une par une :

  • La phase de distribution des cartes. Le dealer distribue une par une les cartes, chaque joueur doit en avoir deux en main.
  • La phase de pré flop, les blindes sont posées et les autres joueurs doivent suivre, passer ou relancer.
  • Le flop, c’est lorsque les trois premières cartes communes sont posées sur le tapis. Avant de les distribuer, le dealer doit bruler une carte, c’est-à-dire retirer la première carte du paquet et la mettre à part.
  • A ce moment, la petite blinde doit parler, c’est-à-dire qu’il doit dire s’il check, c’est-à-dire qu’il ne parie pas mais qu’il souhaite continuer, s’il parie de l’argent ou s’il fold, c’est-à-dire qu’il stop la partie car son jeu ne lui permet pas de continuer. Les joueurs suivant devront faire de même : ils peuvent checker si aucun autre n’a parier, ils peuvent parier de l’argent, ils peuvent relancer plus d’argent que ce qui a été parié par le joueur précédent, ou ils peuvent folder.
  • Lorsque tous les joueurs sont à égalité au niveau de leur mise sur le tapis, alors, le dealer peut bruler une carte et en poser une sur le tapis. On appelle ça le turn.
  • De nouveau, les joueurs doivent effectuer leur mise, ils peuvent parler comme nous l’avons expliqué précédemment.
  • Une fois que cela est fait, le dealer va bruler une autre carte, et en poser une sur le tapis, c’est la river.
  • De nouveaux les joueurs parlent. Si à ce moment il y a plus d’un joueur qui est en compétition, alors les cartes privées seront découvertes et ainsi, vous pourrez découvrir qui est le vainqueur de la partie grâce à une combinaison plus forte.

Les blindes

Il est important que vous compreniez ce que sont les blindes. Lorsque vous commencez la partie, les blindes sont obligatoires. Vous avez une petite blinde à la gauche du dealer et la grosse blinde à la gauche de la petite blinde. La grosse blinde représente deux fois la petite blinde. Ces sommes doivent être posées tour à tour par les joueurs. Vous tournez dans le sens des aiguilles d’une montre pour définir le dealer, la petite blinde et la grosse blinde.

Cet article est sponsorisé par le site Kingdom of Poker. Nous remercions ce guide de poker online pour son aide.