La rencontre avec Jean-Phillipe

Aujourd’hui, nous rencontrons en exclusivité un des meilleurs joueurs français de poker en ligne, Jean-Philippe. Nous ne dévoilons pas son nom, bien évidement par souci d’anonymat mais il y a de grande chance que vous l’ayez déjà vu dans les tournois les plus cotés. C’est avec notre ami Jean-Philippe, joueur de machines à sous également, qu’aujourd’hui, à travers ses expériences, nous allons vous présenter tous les lieux virtuels ou pas, où vous pourrez jouer au poker. Prêt à voyager ? On y va pour l’interview.

LPH : Alors tout d’abord, bonjour Jean-Philippe, comment te sens tu en ce moment ?

JP : Bonjour à tous, merci de m’accueillir dans vos bureaux. Je dois dire que je me sens plutôt bien pour le moment, je viens de gagner un tournoi important, un Triomphe chez Pokerstars dimanche dernier. Donc je suis au top.

LPH : Bon tu introduis tout de suite ma première question : arrives-tu à vivre du poker ?

JP : Oui, je vous avoue que je suis plutôt confortable. Honnêtement, au départ, c’était beaucoup moins important que maintenant. Quand je gagne par exemple un tournoi à 25000€, il est clair que ça met du beurre dans les épinards comme on dit, mais je suis encore loin des niveaux des professionnels qui tournent à coups de millions de dollars.

LPH : Tu peux nous dire où tu as commencé à jouer au poker ?

JP : Je pense comme beaucoup de joueurs aujourd’hui, avec des potes, tout simplement. J’avais un ami particulièrement qui n’était pas mauvais du tout, c’était au début où Everest Poker était au top. C’est lui qui nous a initiés, il avait appris à jouer rapidement et nous a transmis son savoir. C’était surtout une occasion pour se retrouver entre amis le samedi soir, autour d’une bonne bouteille. On rigolait bien à cette époque.

LPH : Et le poker en ligne, c’est venu comment ?

JP : Bah toujours avec ce même pote, je vous ai dit que le mec avait commencé sur Everest. Alors on l’a tous suivi car c’était le moyen de pouvoir se retrouver le soir mais de lieux différents. Moi je faisais mes études à Rennes, d’autres à Paris, donc on n’était plus vraiment physiquement proche l’un de l’autre. On se retrouvait sur une table et on jouait pendant des heures. Et puis c’est aussi le moment où j’ai vraiment accroché. Je dois dire qu’à cette période, je me suis complètement révélé, j’ai adopté mon propre style, bien agressif mais réfléchi. Après quelques petits tournois gagnés, c’est là que je me suis motivé. Et j’ai enchainé, jusqu’à aujourd’hui.

LPH : Et tu es déjà allé jouer dans un casino terrestre ?

JP : Haha oui, plusieurs fois mais je vais être honnête avec vous, je n’ai pas performé comme je pensais. J’étais super stressé, je ne maniais pas les cartes correctement, j’étais complètement perdu avec mes jetons. Il est vrai qu’en ligne, on n’a pas à gérer tout ça. C’est intéressant pour l’expérience mais honnêtement, je suis mieux dans mon salon, tranquillement, personne autour pour me gêner. Après, c’est autre chose, je ne critique pas le poker réel mais disons que ce n’est pas pour moi.

LPH : Un dernier conseil à nous donner JP ?

JP : Justement, pour les joueurs qui voudraient aller jouer dans un casino terrestre après le jeu dans les poker room, il y a une solution intéressante, c’est de vous inscrire dans un club de poker. Là vous allez rencontrer pas mal de joueurs, prendre des automatismes à la table et faire partir le stress au fil des parties en mode réel si je puis dire. Une bonne méthode pour arriver l’esprit tranquille à vos tables.

Menu